· 

Combattre la dépression saisonnière

 

Fatigue, irritabilité, appétence vers les aliments réconfort, envie d'hiberner avec un chocolat chaud et un bon bouquin et ne voir personne.... Et si c'était la dépression saisonnière? Elle est fréquente à cette période de l'année, mais cependant pas une fatalité. Avec ces quelques conseils, vous retrouverez la pêche, même au coeur de l'hiver!

Les causes de la dépression saisonnière

 Notre humeur est fortement liée à la luminosité. Vous avez remarqué qu'une journée ensoleillée nous donne plus le moral qu'une triste journée sombre d'hiver...

Ce phénomène s'explique par la production de nos hormones: la sérotonine, hormone de la bonne humeur, de l'énergie, est produite de jour, et stockée dans la gande pinéale. La luminosité baissant, en général le soir, la sérotonine est métabolisée en mélatonine, qui prépare l'organisme au repos. Cette synthèse se fait entre autres par la rétine.

En hiver, lorsque la lumière est peu présente, la mélatonine peut être surproduite, ce qui a comme effet de provoquer chez certaines personnes une dépression pendant les mois d"hiver. Cela s'observe de façon encore plus évidente dans les pays du Nord où l'obscurité perdure plusieurs mois.

Comment remédier aux symptômes de la dépression saisonnière?

  • S'exposer à la lumière le plus possible: sortir en nature se promener, ouvrir les volets, créer des réflections de lumière chez soi à l'aide de miroirs par exemple.
    Une cure de luminothérapie est aussi possible, mais attention aux appareils utilisés, à la puissance de la lampe, et aux interactions avec d'autres médicaments entraînant une photosensibilisation. Le mieux est de demander conseil à votre médecin avant de commencer.

  • Une cure de millepertuis a démontré ses effets bénéfiques pour les personnes sujettes à la dépression saisonnière. Eviter de l'associer à la luminothérapie, son effet photosensibilisant étant encore sujet à débat.

  • Bouger! Le sport et l'activité physique stimule la production d'endorphines, qui ont une action antidépressive.

  • Consommer des protéines en première partie de journée: les acides aminés qu'elles contiennent, dont la tyrosine, va se métaboliser en dopamine et noradrénaline pour donner une bonne impulsion à la journée. En revanche, le soir, privilégiez les légumineuses qui contiennent le trytophane, qui va en fin de chaîne se transformer en mélatonine.

  • Manger fruits et légumes en abondance: pour faire le plein de vitamines et minéraux bien sûr!

  • Eviter le sucre: il a un effet prouvé sur le comportement des neurotransmetteurs, sans parler de son effet sur la flore intestinale, les inflammations... 

  • Consommer de bons acides gras: un bon ratio omega3/omega6 a au contraire un effet équilibrant: assaisonnez vos salades à l'huile de colza, saupoudrez vos salades de graines de lin moulues, mettez les petits poissons gras au menu plusieurs fois par semaine ( maquereaux, sardines..)

  • Se complémenter vous en vitamine D: un indispensable de l'hiver 

  • Prendre soin de vous: chouchoutez-vous sans culpabiliser: prenez le temps pour respirer, vous relaxer, vous faire masser.... 

Je vous souhaite de passer un hiver en pleine forme!

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Fati (jeudi, 21 novembre 2019 19:53)

    Merci pour cette mine d'or de santé pour soi !