· 

Bouger, c'est bon pour la santé

Je ne sais pas pour vous, mais pour moi, les pires mois de l'année sont janvier et février... Les fêtes sont passées, elles ont souvent été épuisantes. L'hiver devient long, il reste encore plusieurs mois avant de voir poindre le printemps... alors ce n'est pas vraiment une période où l'on est motivés pour sortir, alors quant à faire du sport... Oubliez-moi je suis sous ma couette!

 

Pourtant, les raisons de se bouger, même en hiver, sont nombreuses, ainsi que les bénéfices pour la santé!

Entretenir son corps tout au long de l'année

Bien sûr, je ne parle pas de musculation ou culturisme pour avoir un corps parfait, tout simplement parce que la perfection n'existe pas!

Je vous parle ici de l'entretien de l'organisme: faire du sport mobilise les articulations, les muscles, et c'est important de les faire travailler régulièrement, et non pas à mi-temps les mois de beau temps:)

Bouger permet d'éliminer les graisses superflues et de drainer les toxines par le mouvement via la transpiration.

Entretenir son moral

Après une séance de sport, comment vous sentez-vous? Fatigué, bien sûr, mais en même temps reboosté et euphorique, n'est-ce pas?

C'est grâce aux endorphines sécrétées au bout d'environ 30mn d'exercice. Ces substances agissent comme des neurotransmetteurs pour accroître la sensation de plaisir et diminuer la douleur. C'est addictif, comme une drogue... mais sans danger pour la santé, bien au contraire!

Le sport contribue également à la sécrétion de la dopamine (l'hormone du plaisir), qui diminue la sensation de fatigue.

Une séance d'exercice contribue également à réduire le stress, agit sur les déprime et favorise un sommeil réparateur!

Prévenir les maladies

Activer son organisme a de nombreux avantages pour la santé:

  • il contribue à une meilleure oxygénation, par dilatation des vaisseaux sanguins. L'oxygène est transporté plus facilement dans les cellules. Par ce fait, il régule en même temps la tension artérielle.
  • Il est bénéfique en cas d'insulino-résistance et de diabète: le sucre est consommé par les muscles et la glycémie est régulée.
  • Il soulage les problèmes veineux: la pression exercée sur la poche de sang au niveau de la plante des pieds (semelle de Lejars), agit comme une pompe à chaque pas, ce qui va faire remonter le sang dans les veines du mollet, puis au coeur.
  • Il augmente la capacité respiratoire: avec un entraînement régulier, on sera de moins en moins essoufflé à l'effort. 
  • Il stimule le cerveau: des études portant sur la maladie d'Alzheimer ont montré que la sédentarité augmenterait le risque de développer cette maladie lors de nos vieux jours.
  • Il maintient la masse musculaire et retarde l'apparition de l'arthrose.

Agir contre le cancer

Depuis maintenant plusieurs décennies, peu de personnes exercent encore un travail physique, alors peut-on voir un rapport entre l'explosion des cas de cancer et la sédentarité? Pourrait-elle constituer un des facteurs de risque de développement du cancer?

Une étude menée en Allemagne a conclu que le fait d'être assis trop longtemps (devant la télévision!) peut être considéré comme un facteur de risque. (https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24935969)

Il a été prouvé que la masse adipeuse et la concentration d'estradiol sont également un facteur de risque. On voit plus clairement maintenant l'impact de la sédentarité sur le développement du cancer.

Lorsqu'on ne bouge pas, on passe généralement beaucoup plus de temps à l'intérieur: les carences en vitamine D sont fréquentes, on ne transpire pas, on élimine moins bien les toxines... ce qui ouvre la porte à beaucoup de maladies.

Si on ne peut donner la recette pour éviter un jour d'être touché par le cancer, maintenir une bonne hygiène de vie est une des clés qui peut réduire le risque.

Quel rythme adopter?

Le rythme est bien sûr propre à chacun, cependant, pratiquer une heure de sport par mois ne va pas servir à grand-chose...

Pour bénéficier des avantages santé d'une activité sportive, il faudrait pratiquer :

  • une activité modérée au minimum 30 minutes 5 jours par semaine: vélo, escaliers, marche...
  • une activité intense (qui inclut une fatigue musculaire) au minimum 20 minutes 3 jours par semaine: jogging, tennis, zumba...

En résumé...

Pour se maintenir en forme, on suit ces quelques astuces simples:

  • Pratiquer une activité physique douce au moins 3 fois par semaine
  • Pratiquer une activité physique intense dans la nature 3 fois par semaine pendant 20/30mn
  • Réduire sa consommation de télévision
  • Se lever et bouger après chaque heure assise

Et avec un peu d'entraînement, vous pourrez bientôt faire ceci!

Écrire commentaire

Commentaires: 0